Afin de s’assurer que l’argent public est dépensé de manière économe, appropriée et non discriminatoire, les règlementations sur les achats publics nationaux, européens et internationaux reposent sur trois principes fondamentaux 

Transparence : les procédures d’attribution des contrats publics doivent être organisées de façon transparente et utiliser des critères objectifs justifiables. 

Egalité de traitement ou non discrimination : toutes les compagnies intéressées doivent avoir une chance égale et équitable de participer à la mise en concurrence : les appels d’offre doivent être largement diffusés ; le lieu d’implantation d’une entreprise soumissionnaire ne doit pas être utilisé comme critère d’évaluation.

Meilleur rapport qualité prix : les décisions d’achat peuvent reposer sur la seule évaluation du prix des offres mais elles devraient également tenir compte de critères comme l’impact sur l’environnement ou les avantages pour la collectivité.